Sport intense et lymphoedème

Sport intense et lymphoedème

Evaluation échographique des effets de l’exercice contre résistance progressive pour un lymphoedème après cancer du sein

Bok, Soo-Kyung, Yumi Jeon, and Pyoung-sik Hwang. Lymphatic Research and Biology 14, no. 1 (March 1, 2016): 18–24.

Une étude échographique a mesuré  les effets des exercices avec résistance progressive (ERP) pendant le traitement de décongestion, chez des patientes  atteintes de lymphoedème après cancer du sein (LACS). L’observation s’est portée sur les variations des épaisseurs du compartiment du lymphoedème (espace situé entre la peau et l’aponévrose) et l’épaisseur des muscles.

Pour le traitement des patientes avec LACS, l’ERP le traitement de décongestion ne provoque pas d’augmentation de l’œdème et réduit la circonférence du bras en diminuant l’épaisseur de la peau et augmentant l’épaisseur du muscle.

Exercices avec résistance et lymphoedème secondaire après un cancer du sein – Revue systématique.

Keilani M1, Hasenoehrl T1, M1 Neubauer, Crevenna R. Support Care Cancer. 2015 Dec 30.

Cette étude  a analysé les observations de 9 publications ayant recensé   957 patientes ayant réalisé des exerciez contre résistance. Aucun des articles inclus n’a montré d’effets indésirables sur l’état du lymphoedème après des exercices contre résistance. Dans toutes les études incluses, l’intensité de la résistance des exercices a été décrite comme modérée à élevée.

L’intensité de l’exercice semble ne pas avoir d’effets négatifs sur l’état du lymphoedème ou pourrait ne pas augmenter le risque de développement de lymphoedème chez les patientes atteintes de cancer du sein.