Prise en charge des suites d une prostatectomie

Accueil Forums Forum AKTL Prise en charge des suites d une prostatectomie

Ce sujet a 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Jean-Claude Ferrandez, il y a 7 mois et 3 semaines.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #90446 Répondre

    Alran

    Bonjour j’ai actuellement en soins un patient pour DLM suite à une prostatectomie avec un lymphoedeme du haut des cuisses et petit bassin
    Il se trouve qu il aurait apparemment un lymphocele sus pubien. Je trouve que depuis j ai bcp plus de mal à trouver efficace mon DLM
    C est un patient jeune d environ 58-60 ans anciennement très sportif. Il a terminé sa radiothérapie récemment et je lui ai conseillé une reprise sportive progressive. Mais cela a l air d augmenter l œdème en post effort . Je lui ai donné des conseils d hygiène de vie, d hygiène post effort mais les résultats sont peu encourageants
    Avez vous qqs conseils à me donner ?
    Je lui ai aussi prescrit une gaine pr augmenter les effets du DLM et à mettre en post effort.
    Merci d avance pour vos conseils

    #90448 Répondre

    Jean-Claude Ferrandez

    Bonjour,

    Merci pour cette question délicate.
    Les complications lymphatiques de la prostatectomie sont connues et fréquentes.
    En revanche « un lymphocèle sus pubien » ne parait pas être classique. Un lymphocèle est une accumulation de lymphe secondaire au prélèvement des nœuds lymphatiques. Les vaisseaux afférents sectionnés se déversent dans l’espace créé par la chirurgie. Dans la prostatectomie, ils sont situés en profondeur et non accessibles à nos techniques.
    En revanche, l’apparition d’un « lymphœdème sus pubien » est le résultat du curage et des effets de la radiothérapie. Son apparition semble être différée par rapport au lymphocèle post opératoire.
    Le lymphœdème sus pubien, associé à un œdème du haut des 2 cuisses (œdème suspendu) peut signifier un blocage lymphatique haut situé sur un trajet retropéritonéal. L’extension du lymphœdème bilatéral des membres inférieurs se fait alors vers la distalité.
    Dans tous les cas, l’utilisation du drainage manuel et de compressions spécifiques peut être envisagée. La compression par panty est optimisée par la mise en place d’éléments complémentaires pour comprimer l’œdème en regard. Le seul panty n’applique pas une pression suffisante du fait du grand rayon de courbure de la région (loi de Laplace).
    Les résultats sont à apprécier avec le patient. Cette compression personnalisée serait à porter lors de l’activité physique qui est pourvoyeuse d’œdème.
    Dans tous les cas, l’apprentissage d’auto drainage à pression adaptée à la consistance de l’œdème est nécessaire pour une pathologie qui sera chronique.

    Merci de nous donner des nouvelles de l’évolution via ce forum.
    Bien cordialement
    JCF

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Prise en charge des suites d une prostatectomie
Vos informations:




86 − = 80

Soirée du SIS (St Etienne Institut du Sein) du 07/04/2022 à St Etienne

Soirée du SIS (St Etienne Institut du Sein) du 07/04/2022 à St Etienne   Devant une cinquantaine de participants (oncologues, …

Adapter le DLM dans le lymphoedème après cancer du sein

Lien de téléchargement : https://www.techscience.com/oncologie/online/detail/18425

Congrès du 8 octobre 2021

Accès au Webinar du Congrès 2021 Le webinar a été découpé en  4 enregistrements successifs de la soirée. 1ère partie …